Le relief champenois

Le relief champenois

Des paysages façonnés par la main des Champenois

Un vignoble sculpté par ses coteaux

Outre son climat et son sous-sol, le relief est également un point clé dans la compréhension du terroir champenois.

La Champagne Viticole est une région vallonnée, dessinée. Le vignoble champenois est ce que l’on appelle un “vignoble de coteaux” : les vignes sont majoritairement plantées sur les pentes des collines. La moyenne de l’inclinaison de ces pentes est de 12 %, mais certaines sont très pentues : elles peuvent alors atteindre 59 %... Ce qui peut rendre le travail dans les vignes acrobatique.

Ce relief se révèle particulièrement propice à l’élaboration du Champagne. Les flancs des coteaux offrent à chaque plant de vigne une exposition au soleil optimale. Ils permettent aussi de laisser ruisseler l’eau de pluie, facilitant ainsi l’écoulement de l’eau.

« Mon exploitation se situe aux Riceys, une région assez vallonnée. Petits, nous aimions y crapahuter avec mon frère. En grandissant, nous avons appris à composer avec ce relief accidenté, qui complique parfois notre travail et qui en même temps est source de nombreuses opportunités ! »

En images

Le relief champenois

Coteaux
Relief champenois
Relief champenois © Michaël Boudot
Relief champenois © Michaël Boudot
Relief champenois © Michaël Boudot
1
5
Coteaux en Champagne

Culture Champagne

D’où proviennent les collines champenoises ?

Les coteaux champenois se sont formés il y a plusieurs dizaines de millions d’années, suite à l’affaissement du centre du Bassin parisien, région géologique couvrant la majeure partie de la moitié nord de la France. En contrepartie, les parties Nord et Est du Bassin parisien se sont alors soulevées. L’érosion a ensuite petit à petit modelé le relief, pour en faire aujourd’hui une succession de collines qui ondulent majestueusement à travers la région.

Le sous-sol champenois

Sous le soleil, les vignes

À chaque étape, l’élaboration du Champagne est le fruit d’une étroite collaboration entre la nature et l’humain. La plantation de la vigne en Champagne obéit à cette règle. 

Les vignerons ont cherché à optimiser l’ensoleillement permis par l’implantation en coteaux : ils ont donc planté leurs vignes de sorte qu’elles ne perdent pas une minute de soleil. 

C’est pourquoi, si l’on observe bien, on remarquera qu’une majorité des coteaux aujourd’hui sont plantés selon une orientation Sud, Sud-Est et Est. Ils bénéficient ainsi d’un maximum de soleil tout au long de la journée, qui viendra réchauffer doucement les pieds de vigne, faire grandir les grappes de raisins jusqu’à une parfaite maturité, jusqu’au moment des vendanges.

Cave de Champagne UNESCO

Culture Champagne

Les “Coteaux, Maisons et Caves de Champagne” reconnus au patrimoine mondial de l’UNESCO

Le relief champenois est à la fois beau et singulier. Outre l’influence directe qu’il a sur la pousse de la vigne et donc sur l’élaboration du Champagne, il est un trésor de notre patrimoine en tant que tel. C’est pourquoi, depuis 2015, les Coteaux champenois, tout comme les Maisons et Caves de Champagne, sont officiellement reconnus au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

La Champagne au patrimoine mondial